Courriels d'hameçonnage

Plusieurs organismes publics québécois, tout comme nous à la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais, observons une augmentation du nombre de courriels d’hameçonnage.
Ces courriels possèdent les caractéristiques suivantes :
Ils utilisent des courriels qui font état de factures impayées;
Le sujet du courriel contient les termes « Facture », « Facturation », « Facture pour services » ou d’autres termes semblables;
Le courriel est rédigé en langue française et utilise des termes courtois et polis;
Il est accompagné d’un fichier joint de format PDF ou Word (.doc);
Dans plusieurs cas, l’adresse de l’émetteur du message peut paraître provenir de la même organisation que la personne qui reçoit le courriel (adresse usurpée);
Les numéros de téléphone indiqués comme signature sont de format européen.
Nous vous demandons d'être vigilant en n'ouvrant pas les pièces jointes et en supprimant le courriel.

NouvellesDesCommissaires

La reussite pour tousActivités littériatie

  Rôle CS  

Rôle Élus 

 

TÉO

 

 

 

 

 

 

M. Steve Lafrance reçoit une Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse

MANIWAKI le 28 avril 2015. – Un étudiant de Centre de formation professionnelle de la Vallée-de-la-Gatineau, M. Steve Lafrance, vient de se voir décerner une Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse. Accordée lors d’une cérémonie, tenue le 11 avril dernier, à l’Université du Québec en Outaouais, cette distinction, remise par l’Honorable Pierre Duchesne, reconnait l’excellence de son parcours scolaire ainsi que son engagement.

M. Lafrance, étudiant en réparation d’arme à feu, est tout désigné afin de recevoir la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec, et ce, pour plusieurs raisons. Un élève exemplaire et une personne avec un grand sens du civisme, mais en plus c’est une personne qui aime plus que tout aider son prochain. Également, il a un dossier scolaire exemplaire, aucun échec, pratiquement aucune absence ou retard, fait remarquable, comme la formation qu’il a choisie (armurier) est unique au Canada et qu’il demeure dans la ville de Gatineau, il doit faire environ 125 kilomètres matin et soir. Le fait qu’il n’est pratiquement pas d’absence démontre son sérieux et son ambition à se frayer un chemin dans la vie.

De plus, M. Lafrance occupe un emploi occasionnel certains soirs de semaine et pendant les fins de semaine. Sa grande détermination vient en partie de son passe-temps qui est les arts martiaux. M. Lafrance s’entraîne régulièrement au Kick boxing et au ju-jitsu brésilien. Il pratique ce sport dans ses temps libres, période plutôt rare depuis le début de sa formation, mais malgré tout, il passe quand même près de quinze heures par semaine à pratiquer les arts martiaux et au gymnase ou comme dans sa formation, il excelle parmi ses pairs.

Pendant la formation, M. Lafrance se démarque constamment de ses collègues par plusieurs points, constance dans son apprentissage, sens du leadership, débrouillardise, courtoisie. L’une de ses plus grandes qualités et le plus apprécié de ses pairs est sans conteste, l’entraide aux collègues. Il est toujours le premier à vouloir aider les autres élèves dans leurs apprentissages. Parfois, il reste en atelier pendant les périodes de pauses ou de dîner dans le but d’aider un autre élève avec des notions plus complexes. Élu président de classe à l’unanimité, il représente très bien le métier d’armurier. Les demandes faites au nom de la classe auprès des enseignants ou de la direction sont toujours présentées de façon adéquate et surtout très professionnelle.

M Lafrance a deux rêves, soit, de démarrer son propre commerce en tant qu’armurier ou devenir enseignant au Centre de formation professionnelle de la Vallée-de-la-Gatineau en réparation d’armes à feu. Les raisons de ses rêves sont exactement les mêmes, la sécurité découlant des armes à feu. Il est persuadé qu’en tant que société, nous pourrions faire beaucoup plus pour la sécurité dans le monde parfois méconnu des armes.

Sans aucun doute, M. Lafrance est un étudiant hors pair et exemplaire, un très bon sportif, une personne qui adore rendre service. Amateur d’armes à feu et passionné de chasse, il fera certainement un excellent armurier qui prônera la sécurité avant tout. De plus, il sera un digne représentant du Centre de formation professionnelle de la Vallée-de-la-Gatineau et du système scolaire du Québec.

Chaque année, le Lieutenant-gouverneur du Québec remet cette distinction à des élèves qui se sont démarqués par l’influence positive qu’ils apportent à leur milieu scolaire ou communautaire.

-30-

Source :
Monia Lirette
Régisseuse aux communications
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
331, rue du Couvent
Maniwaki (Québec) J9E 1H5
819 449-7866, poste 16239

2015-04-11 stevelafrance2

2015-04-11 stevelafrance

 
*

Commission scolaire
des Hauts-Bois-de-l'Outaouais

331, rue du Couvent

Maniwaki (Québec) J9E 1H5

Téléphone : 819-449-7866

Sans frais : 888 831-9606

Télécopieur : 819 449-2636

Courriel : info@cshbo.qc.ca

Copyright © Tous droits réservés CSHBO

Activé par Sogercom.com