Courriels d'hameçonnage

Plusieurs organismes publics québécois, tout comme nous à la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais, observons une augmentation du nombre de courriels d’hameçonnage.
Ces courriels possèdent les caractéristiques suivantes :
Ils utilisent des courriels qui font état de factures impayées;
Le sujet du courriel contient les termes « Facture », « Facturation », « Facture pour services » ou d’autres termes semblables;
Le courriel est rédigé en langue française et utilise des termes courtois et polis;
Il est accompagné d’un fichier joint de format PDF ou Word (.doc);
Dans plusieurs cas, l’adresse de l’émetteur du message peut paraître provenir de la même organisation que la personne qui reçoit le courriel (adresse usurpée);
Les numéros de téléphone indiqués comme signature sont de format européen.
Nous vous demandons d'être vigilant en n'ouvrant pas les pièces jointes et en supprimant le courriel.

NouvellesDesCommissaires

La reussite pour tousActivités littériatie

  Rôle CS  

Rôle Élus 

 

TÉO

 

 

 

 

 

 

ÉCOLES PROTÉGÉES… et non menacées!

Maniwaki, le 4 mai 2015. - La Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSHBO) tient à apporter des précisions importantes à l’égard de la compréhension de sa  position sur le maintien des petites écoles.

Malgré le contexte de compressions difficiles avec lequel nous devons composer actuellement, la CSHBO réitère sa volonté de maintenir toutes ces écoles ouvertes.

Ainsi, en cohérence, la CSHBO a modifié sa politique relative aux critères de répartition et d’inscription des élèves dans les écoles primaires et secondaires. Les modifications touchent deux niveaux :

  • Les bassins d’alimentation des écoles : redécoupage des bassins afin que chaque élève n’ait qu’une école d’appartenance.
  • Lorsque l’inscription d’un élève est acceptée dans une école autre que l’école de son territoire (bassin d’alimentation) et que celle-ci est une école protégée par le maintien des écoles du village (34 élèves ou moins au début de l’année scolaire en vigueur) aucun transport ne sera offert vers l’école de son choix, et ce, même s’il y a un autobus qui passe dans le secteur, à moins que les services éducatifs ne soient pas disponibles.

Afin d’illustrer la situation, voici un exemple :

Un enfant de 10 ans réside à Blue Sea, donc son école de bassin est l’école de Blue Sea. Cette école est « protégée », car il y a moins de 34 élèves. Les parents font une demande de changement d’école afin que leur enfant fréquente l’école de Gracefield. S’il y a de la place et que l’organisation scolaire n’est pas affectée, la direction peut accepter la demande, mais la CSHBO n’offrira pas le transport scolaire dans ce cas.

Espérant le tout éclairant, nous demeurons disponibles pour des informations supplémentaires.

-30-

Rédacteur :  M. Stéphane Rondeau

Source :
Monia Lirette
Régisseuse aux communications
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
331, rue du Couvent
Maniwaki (Québec) J9E 1H5
819 449-7866, poste 16239

 
*

Commission scolaire
des Hauts-Bois-de-l'Outaouais

331, rue du Couvent

Maniwaki (Québec) J9E 1H5

Téléphone : 819-449-7866

Sans frais : 888 831-9606

Télécopieur : 819 449-2636

Courriel : info@cshbo.qc.ca

Copyright © Tous droits réservés CSHBO

Activé par Sogercom.com